Storytelling, la communication par le livre

Le livre d’entreprise, comme le livre d’hôtel, constitue l’étape la plus aboutie du storytelling parce qu’il procure au lecteur un niveau de connaissance complet, tout en mobilisant le plus noble des médias.

Embellir l’image de votre entreprise

Conçu pour embellir l’image de la marque ou de l’hôtel et destiné à la renforcer, le livre installe aussi de puissants facteurs de différenciation, indépendamment du positionnement ou des dimensions produit et prix de l’entreprise ou de l’hôtel.

Le livre d’entreprise est la réponse à un projet qui consiste à offrir une dimension historique, sociologique, culturelle, statutaire à l’établissement. À destination de la clientèle et des partenaires, il vise tout aussi bien à plaire aux journalistes qu’aux différents publics de l’entreprise. Pour un coût relativement modeste, son utilisation renforce la visibilité de l’entreprise et sa crédibilité auprès de tous ses publics, internes et externes.

Bien sûr, le livre d’entreprise comprend souvent l’histoire des dirigeants et de l’entreprise mais il présente également, de façon approfondie, des aspects de la marque que la communication courante occulte.

De la même manière que la saga du dirigeant ou l’histoire de l’entreprise, le livre d’entreprise crée de l’émotion et met en avant la dimension humaine de la société. Néanmoins, son impact est plus important sur le lecteur car la connaissance de l’entreprise qu’il fournit crée un lien d’attachement qu’aucune autre forme de communication ne procure. À ce titre, le livre d’entreprise  se révèle le complément idéal des dossiers de présentation de la marque, des annonces, des articles de presse et autres activités de sponsoring.

En ayant recours au livre d’entreprise, le dirigeant qui souhaite valoriser son affaire, met en exergue plusieurs aspects susceptibles d’éveiller l’intérêt du lecteur. Une approche historique rappelle le rôle joué par les fondateurs en même temps qu’elle permet un premier éclairage des savoir-faire traditionnels de l’entreprise. Un chapitre est consacré à la marque et aux stratégies adoptées pour sa promotion.

On élabore soigneusement le descriptif des valeurs qui fondent l’entreprise, preuves et témoignages humains à l’appui. Enfin, le produit lui-même est valorisé, les matières qui entrent dans sa composition, sa fabrication, son design, son packaging, le marketing dont il fait l’objet.

Pour finir, on s’attachera à décrire les lieux, toutes les fois qu’ils jouent un rôle dans l’élaboration du produit, de même que sont mis en valeur les profils des partenaires et sous-traitants, leurs liens avec l’entreprise, la plus-value qu’ils apportent sur le plan qualitatif.

S’il s’agit d’une entreprise familiale, on attire l’attention du lecteur sur ses spécificités : les dirigeants sont souvent les héritiers d’un passé qu’ils continuent à honorer. Pour avoir vu, dès leur plus jeune âge, leurs parents à la tâche, ces hommes et ces femmes accordent la plus grande attention à leur passé familial.

Ce respect suscite chez le lecteur une sympathie et les héritiers-dirigeants peuvent en tirer parti. Encore faut-il qu’ils acceptent de se lancer dans l’aventure du livre d’entreprise, de lui consacrer un peu de temps et d’argent.

Les retombées sont réelles, il faut le souligner : non seulement en termes d’image de l’entreprise aux yeux du consommateur, mais parce que le livre génère alors un enracinement, recrée du lien familial en même temps que social.

Le fait d’être plus familière de l’univers littéraire que du monde de l’entreprise me permet d’insuffler vie à un projet éditorial de ce type. Puisque le but est surtout de dégager une image méliorative de la société qui la fera aimer du lecteur, les aspects purement opérationnels sont occultés au profit de tout ce qui crée des affinités entre l’entreprise et le lecteur, de tout ce qui peut attiser sa sympathie pour la marque.

Familières des techniques d’écriture littéraire, j’utilise un style qui oriente le récit vers le romanesque pour mettre en scène l’entreprise, ses dirigeants, ses équipes, ses produits, et ses valeurs.

Les dirigeants de beaux établissements souhaitent souvent faire connaître un patrimoine architectural associé à des prestations de qualité.

Riche de l’expérience que j’ai acquise en visitant, durant plusieurs années, les hôtels de luxe ou de charme, les palaces parisiens ou français, je mets en valeur l’élégance et le pouvoir de séduction qui se dégagent de ces univers d’exception. Mon expertise en tant que journaliste spécialisée dans ce domaine confortera le directeur ou la directrice d’un hôtel dans l’idée qu’il ou elle a fait le bon choix. Mon parcours professionnel m’a aussi amenée à rendre compte de balades autour des établissements que je visitais, de sorte que la promotion du patrimoine culturel et architectural relève aussi de mon champ de compétences. C’est un atout pour valoriser encore un hôtel et séduire une clientèle exigeante.

Par ailleurs, je suis, depuis 2014, membre du comité de sélection des établissements labélisés « Hôtels Authentiques » et très impliquée dans ce projet éditorial qui consiste à sélectionner la fine fleur des hôtels dotés d’une âme pour les faire figurer dans le guide édité annuellement, lequel regroupe tous les établissements de charme du monde.

Lire un extrait de livre d’hôtel :
La ferme d’Augustin – Hôtel de charme à Saint Tropez